Saint Nicolas et Père Fouettard

Contenu du Saint Nicolas et Père Fouettard
05 décembre 2019 par Isabelle PERSONENI

La légende du Saint Nicolas raconte que, dans la région Lorraine, entre Nancy et Metz, l'hiver approchant, trois enfants, partis glaner dans les champs, se perdirent sur le chemin du retour. Attirés par la lumière filtrant des fenêtres d'une maison, ils s'approchèrent et frappèrent à la porte.

undefined
Saint Nicolas par Virginie Georges

L'homme qui leur ouvrit, Pierre Lenoir ( Peter Schwartz, dans la culture germanique), boucher de son état, accepta de leur donner l'hospitalité pour la nuit. En fait, sitôt les enfants entrés, il les tua, puis à l'aide de son grand couteau, les coupa en petits morceaux, pour finalement les mettre dans son saloir afin d'en faire du petit salé.

Saint Nicolas, chevauchant son âne, vint à passer par là et frappa à son tour à la porte du boucher. L'homme, n'osant pas rejeter un évêque, le convia à dîner. Son invité lui demandant du petit salé, le boucher comprit qu'il était découvert et, pris au piège, avoua tout. Le saint homme étendit alors trois doigts au dessus du tonneau de petit salé, reconstituant et ressuscitant ainsi les trois enfants.

 

undefined
Saint Nicolas

Tout le monde connait, en Lorraine, la légende de Saint Nicolas et cette chanson traditionnelle.

"Il était trois petits enfants , qui s'en allaient glaner aux champs...

S'en vont au soir chez un boucher. Boucher voudrais-tu nous loger?

Entrez, entrez, petits enfants,

Il y a de la place assurément..."

undefined
La légende de Saint Nicolas

Dans certaines régions, Saint Nicolas est accompagné par le Père Fouettard  qui, vêtu d'un grand manteau noir avec un grand capuchon et porte parfois un fouet et un sac. Il n'a pas le beau rôle, puisqu'il menace de distribuer des coups de trique aux enfants qui n'ont pas été sages ou de les emporter dans son sac. Le père fouettard serait aussi le boucher de la légende que Saint Nicolas aurait puni en lui assignant la tâche d'effayer les enfants désobéissants.

Une autre légende veut que le Père Fouettard nous vienne de Metz, en 1552, lors du siège de Charles Quint. Une effigie de l'empereur fut promenée dans les rues de Metz avec un personnage grotesque, armé d'un fouet qui poursuivait alors les jouvencelles de damoiseaux, et lorsque Metz fut libérée, le personnage au fouet fut ressuscité. 

Qui connait la chanson de Jacques Dutronc "la Fille du Père Noël" ?

"C'était la fille du Père Noël

J'étais le fils du Père Fouettard

Elle s'appelait Marie Noël

Je m'appelais Jean Balthazar...."

undefined
L’histoire de Saint Nicolas en images

Découvrez également