Boire et manger en Lorraine

Cartes

Cartes

Boire et manger en Lorraine

Les endroits où se restaurer n'ont jamais manqué en Lorraine. Cafés, auberges ou restaurants sont prêts à accueilir le client, qu'il soit du coin ou voyageur. 

Épinal, Café de la Gare

Parmi les nombreux cafés d'Épinal, le café de la Gare situé sur l'actuelle Place du Général de Gaulle. Les serveurs et quelques clients posent devant l'établissement.

Golbey

Carte postale représentant le café Cartier à Golbey. Charmant petit café de village où l'on pouvait déjeuner en terrasse

Langenheim bei Metz. Gruss aus Schöbels Wein-Restaurant. Bes. : H. Seiwert

 Ce restaurant à Longeville-lès-Metz comporte un joli jardin où retrouver des amis pour une collation en extérieur. Carte postale envoyée le 20/12/1916

Metz. Avenue Serpenoise

Groupe d'enfants prenant la pose devant le café Excelsior rue Serpenoise à Metz. Une grande terrasse ombragée donnait sur la rue.

Épinal, Café "Loge à pied et à Cheval"

Carte postale représentant la Café Restaurant "Loge à pied et à cheval" au 4 de la rue Sadi-Carnot à Épinal. Les voyageurs pouvaient y séjourner ainsi que leurs montures.

Un coin du parc : exposition de Nancy

Buvette "Au Planteur de Caifffa" Parc Sainte-Marie à Nancy. Une pause détente pour les enfants et les familles

Café restaurant B. Cailloux

Un café, comme ici à Courcelles-Chaussy, sert aussi de station service comme l'indique la pompe à essence sur l'image. La modernité vient diversifier les activités des cafés ruraux.

Remiremont

Carte postale représentant l'intérieur d'un café-restaurant de Remiremont. Cette Grande Brasserie Lorraine, établissement très réputé possède également une salle de billard, lieu convivial, chaleureux où se retrouver entre amis ou camarades.

Neufchâteau, Café et cinéma

 Une foule très nombreuse se presse devant ce café à Neufchâteau. Il servait aussi de salle de cinéma.. Un lieu de rencontre donc très important dans la ville.

Metz. Vue sur la Moselle et Beau Rivage

Face au restaurant Le Sauvage, se trouve le restaurant-guinguette Beau rivage, bien connu des messins. Il est devenu en 1979 le restaurant Portofino. 

 

Contrexéville, Le Café

Café du Casino du Parc à Contrexéville. De nombreux curistes aimaient flâner et se retrouver autour d'un verre. L'hôtel du Parc attenant profitait de cette clientèle de curistes

Épinal, La Grande Taverne, Le plus chic et le plus Grand Café de la Ville, La Brasserie

L'intérieur de la taverne était garnie de boiseries, de vitraux, de lustreries et de mobiliers exécutés par des grands noms parmi les adeptes de la fameuse école de Nancy. Selon Jean Monvoisin, « le premier étage accueillait une académie de billard qui renforçait l’attractivité et le standing de l’établissement. Dans une très vaste salle, des banquets, des réunions d’affaires ou de famille, des soirées dansantes attiraient une clientèle choisie venue de tout le grand Est. »

 

Chaume du Rouge-Gazon (Altitude 1100 m), Restaurant Rothen Wasen Restauration

Carte postale représentant la restaurant de la chaume du rouge gazon à une altitude de 1100 m dans les Vosges : un restaurant très apprécié des randonneurs. Le Rouge-Gazon est une vaste chaume qui domine le lac des Perches. Le nom viendrait des batailles sanglantes de la Guerre de Trente ans qui s’y seraient passées ou,d'origine plus poétique, de la présence de nombreuses graminées rouges. 

Le grand café glacier

Dans ce Grand café glacier de l'Opéra à Nancy, une foule s'entassait sur la terrasse, car il était très renommé pour ses glaces succulentes. Cet établissement grandiose, aéré plaisait par son installation et son luxe : un plafond peint avec des danseuses et musiciennes, de larges miroirs...  Une grande salle de style Louis XV s'harmonisait avec le place Stanislas et une terrasse ouverte donnait accès à une grande véranda avec vitraux.  

Épinal, Restaurant des Vieux-Moulins

Ce restaurant des Vieux-Moulins à Épinal fait également hôtel comme l'indique les mentions "loge à pied" et "pension bourgeoise". Il est bien précisé qu'on loge les voyageurs à pied uniquement et non ceux à cheval, ce qui suppose que cet établissement ne comporte pas d'écurie.

Épinal, La Grande Taverne, Quai des Bons-Enfants, Le plus chic et le plus Grand Café de la Ville

La Grande Taverne avait été créée par les défuntes brasseries de Charmes. À une époque où rien n’était trop beau. L’élégance de la façade et de la toiture du bâtiment donne une idée du faste qui régnait à l’intérieur.

 

Gruss aus Sauvage, b/Metz (Restaurant sauvage)

Carte postale envoyée le 08/02/1899 représentant le restaurant Le Sauvage à Longeville-lès-Metz. Ce restaurant a été fermé lors de l'aménagement du canal des mines de fer en 1929. Pour aller d'une berge à l'autre, on utilisait à l'époque un bateau à vapeur. En face de ce restaurant Le Sauvage se trouvait le restaurant Beau Rivage.