Contenu du La couleur de nos sentiments

L'émotion

Le bleu traduit une émotion, ou plutôt une absence d'émotion : c'est une couleur froide, à l'opposé du rouge qui est une couleur chaude. Si le rouge se rapporte notamment à la colère, le bleu est associé à la sagesse, au calme. Le livre de l'artiste Sophie Lécuyer, intitulé Bas les Masques et datant de 2012, joue sur ces émotions. Sur chaque page, un visage bleu porte un masque de loup rouge. On peut le comprendre comme le masque des sentiments, grâce à sa couleur chaude. C'est le masque que nous portons tous, afin de vivre en société, où l'on afiche nos sentiments. Si on enlève ces masques que nous portons en société, nous redevenons des êtres que nous sommes intérieurement : des êtres froids, hors des codes sociaux.

Le rêve

Le bleu correspond aussi au rêve. D'après les mots de Liliane Souvay dans Le Message des Couleurs : « Comme le ciel, le bleu est la couleur type de l'abstraction. Cette couleur est avant tout représentative de l'immatériel, de la pensée, du détachement, d'un certain éloignement du réel, en tous cas du temporel.  » C'est le cas des rêves, un thème repris par le livre Jour et Nuit de l'artiste Frédérique Le Lous Delpech, qui a réalisé d'autres livres avec du bleu et sur le bleu. L'illustration ci-contre est tirée de ce livre et montre des dessins réhaussés de peinture dorée. Dans les premières pages, le papier est blanc et représente le jour, tandis que les pages suivantes sont bleues, relatives à la nuit. Dans les deux cas, l'auteure parle de l'amour, d'un amour rêvé peut-être, et le retranscrit par des images disposées les unes à côté des autres, sans cohérence réaliste. Nous avons une histoire rêvée.

Contenu du La couleur de nos sentiments